Lettre d’un préfet de police à l’ensemble de « la Maison », en mai 1968

« Je m’adresse aujourd’hui à toute la Maison : aux gardiens comme aux gradés, aux officiers comme aux patrons, et je veux leur parler d’un sujet que nous n’avons pas le droit de passer sous silence : c’est celui des excès dans l’emploi de la force. « Si nous ne nous expliquons pas très clairement […]