Du rêve au cauchemar américain. En pleine Cop22, les Américains élisent un climato-jemenfoutiste. Pour Trump le réchauffement climatique est « un canular complet », une « connerie » et de la « pseudoscience ». « Un désastre », prédisait Bernie Sanders. Le Sénat et la Chambre des représentants sont acquis aux Républicains. La voie est libre pour Donald Trump. Christine Boutin, Nadine Morano et Marine Le Pen exultent.

« Je vais annuler l’accord de Paris sur le climat », déclarait-il lors de sa campagne. Les règles adoptées lors de la COP21, vont « tuer l’emploi et le commerce ».  Florilège : « Cet accord donne à des bureaucrates étrangers le contrôle sur la façon et la quantité d’énergie que nous pouvons consommer dans notre pays. Pas question ! ».  « Si […]