10 mai 2016. 35 ans après le 10 mai 1981 et une série de loi renforçant les droits des salariés dans les entreprises (lois Auroux), le gouvernement a recours au 49.3 pour faire passer la loi « travail ». Pour le sénateur Luc Carnouvas, sénateur-maire d’Alfortville « Les frondeurs ne font plus partie du parti socialiste ». Un appel à un rassemblement ce soir à 18 H devant l’Assemblée nationale a été lancé par le mouvement « Nuit debout ».

Trois questions : que vont faire les frondeurs ?

Voter la confiance ? La censure ? L’abstention ? Etre absent ?

Ou voter la motion de censure déposée par le groupe communiste ?

Luc Carnouvas évoquant les investitures pour les législatives évoque la motion de censure  qu’utilisera le parti socialiste.

Cela fera sûrement réfléchir quelques députés qui, avec le 49,3, n’auront pas à se prononcer sur le texte, ce qui, très opportunément, en arrange d’autres.

Que voteront les députéEs écologistes ?

Réponse demain.

Un appel à un rassemblement ce soir à 18 H devant l’Assemblée nationale a été lancé par le mouvement « Nuit debout ».

 

Publicités