Déclaration des élu-e-s Ecologistes et Citoyens du logement au congrès de l’Union Sociale de l’Habitat.

Congrès USH. Montpellier les 22, 23 et 24.09.2015

Au congrès HLM de Montpellier, Europe Ecologie les Verts met la priorité sur les aides à la pierre et la rénovation énergétique.

Les Elu-e-s Europe Ecologie Les Verts, investis dans les politiques publiques de l’Habitat et dans les organismes du logement social souhaitent préciser leurs priorités.

Les aides à la pierre de l’Etat sont indispensables pour maintenir un haut niveau de production de logements. Sur ce point nous sommes en accord avec la résolution de l’USH. Nous précisons que ces aides doivent être davantage orientés vers les PLAI pour loger les plus démunis.

Ces aides en provenance de l’Etat ne peuvent pas diminuer à la faveur des actions de mutualisation. Ce sont deux mécanismes distincts qui ne doivent pas s’opposer. Ils doivent être complémentaires.

Bercy ne doit pas imposer sa loi.

Nous rappelons que les placements du livret A doivent être affectés en totalité à la construction de logements sociaux et abordables.

Parallèlement, nous demandons une revalorisation des APL pour que les habitants les plus précaires ne subissent pas une double peine.

Pour Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d’EELV : « L’année de la COP21 doit permettre de poursuivre et d’intensifier les réhabilitations énergétiques pour diminuer les charges supportées par les locataires. » Elle ajoute : « Les investissements soutenant la transition énergétique à faible coût d’entretien sont également un enjeu majeur. »

Les élu-e-s EELV présents au congrès HLM de Montpellier déplorent que les enjeux de la COP21 n’apparaissent pas dans la résolution. Les parcs HLM nécessitent une lourde réhabilitation énergétique et un désamiantage à grande échelle. Ces interventions nécessitent un financement de grande ampleur et dans la durée.

Publicités