2013. Parc Gezi, Istanbul. 2015. Parc de la Courneuve, Seine-Saint-Denis…

femmeenrouge

Le  policier qui avait aspergé de gaz lacrymogène la «dame en rouge», une manifestante en 2013 au parc Gezi d’Istanbul, a été condamné mercredi à vingt mois de prison. Le mouvement de contestation avait débuté fin mai 2013 par la mobilisation d’une poignée de militants écologistes hostiles à la destruction annoncée du parc Gezi, un jardin public qui surplombe la fameuse place Taksim d’Istanbul.

La «dame en rouge», Ceyda Sungur, est devenue une icône avec la publication d’une photo qui la montrait, vêtue d’une robe rouge, inondée de gaz lacrymogène lors de l’évacuation du parc Gezi le 28 mai 2013.

Un tribunal d’Istanbul a reconnu le policier, coupable de «coups et blessures volontaires» et de «faute professionnelle», et lui a infligé deux peines de dix mois d’emprisonnement ferme, dont il a été immédiatement dispensé pour «bonne conduite» pendant son procès !!!

Les juges l’ont également condamné à planter 600 arbres et veiller à leur croissance pendant six mois.

Impunité et compensation carbone ?

Imaginons un instant que ceux qui ont envisagé d’amputer le parc de La Courneuve soient à l’avenir condamnés… à l’agrandir.

Victoire !

Castro et ses amis au boulot !

Publicités