Impayable Bruno Le Roux, le jour où le Giec alerte sur l’urgence climatique, l’adjudant-chef du groupe socialiste propose de réduire le prix des voyages en avions et tout ça au détriment des actions de lutte contre l’extrême pauvreté.

Bruno Le Roux, député de la Seine Saint-Denis et président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, va proposer, dans un rapport qu’il remet à Manuel Valls sur la compétitivité du transport aérien français de supprimer la taxe sur les voyages en avions. «On a des compagnies nationales qui ont des fers aux pieds avec des taux et des prélèvements qu’aucune autre compagnie internationale n’a», estime Le Roux. Le secteur du transport aérien «ne peut plus supporter une telle taxe».

Une taxe qui depuis 2006 prélève entre 1,13 et 4,51 euros sur les billets d’avion classiques (dix fois plus sur les billets en classe affaires). Air France assure qu’elle lui coûte 70 millions par an, car elle refuse de faire payer ses clients.

Cette taxe a rapporté plus d’un milliard d’euros qui ont permis de financer la lutte contre l’extrême pauvreté dans le monde et pas moins de 208 millions en 2015.

Bruno Le Roux propose de taxer la grande distribution qui à n’en pas douter répercutera celle-ci sur des milliers de produits de première nécessité à l’image… des voyages en avion qui sont comme chacun sait des produits de consommation courante !!!

Pitoyable Bruno Le Roux. Socialisme d’opérette, libéralisme effréné !

Publicités