Dimanche 21, 14 h République. Marche pour le climat.

Difficile d’être partout le 20 et 21 septembre. Alors il faut enchaîner il n’y a pas le choix, mobilisation pour le respect de l’espace public, la reconquête des trottoirs rue Gabriel Péri, nous y serons. Et il faut aller à Gonesse, nous y serons et comment être absent de la mobilisation du 21 à République, nous y serons aussi.

Il faudra donc être partout, tant ces différents événements ont un lien puissant entre eux : la volonté de vivre mieux ici et maintenant, de refuser des projets aussi inutiles et délirants que celui d’Europa City et rejoindre le mouvement des centaines de milliers de personnes qui de Rio à Djakarta, de New-York à Paris, avec la Marche pour le Climat programmée le 21 septembre prochain, vont manifester et faire entendre l’impérieuse nécessité de changer de paradigme aujourd’hui pour préserver demain..

Un week-end agir local, penser global.

Le 21 c’est le lancement d’une série de grandes mobilisations en vue de l’échéance majeure que représente la COP 21 à Paris en décembre 2015.

Nous devons peser sur les négociations qui devront impérativement parvenir à un accord ambitieux sur la réduction des gazs à effet de serre. Montée des eaux, réfugiés climatiques, accroissement des phénomènes naturels extrêmes… le réchauffement climatique ne concerne pas que les générations futures, il a d’ores et déjà des conséquences dramatiques sur notre quotidien !

Heureusement, l’écologie apporte des solutions : engager la transition énergétique pour créer des emplois, produire une énergie saine et renouvelable, développer des modes de transports plus doux, mieux se loger tout en réduisant sa facture d’électricité… Nous pouvons protéger la planète tout en améliorant notre qualité de vie.

Les écologistes s’y engagent au sein des institutions, dans les territoires et auprès des populations. Débat parlementaire sur la transition énergétique, plans de rénovation des bâtiments dans les collectivités locales, soutien des initiatives citoyennes pour développer les énergies renouvelables sont quelques exemples des nombreuses actions mises en œuvre et qui montrent d’ores et déjà des résultats.

En tant que pays hôte de la conférence-climat, la France doit montrer l’exemple en matière d’excellence environnementale et de mise en œuvre de politiques publiques climatiques.

Le dérèglement climatique nous concerne toutes et tous.

Alors mobilisons-nous !

Publicités