En souvenir de Philippe Rochette

Philippe Rochette est parti. Il avait bien des talents. Musique, dessin, cuisine. Aussi franche et directe que savoureuse. Égale à sa gentillesse et son exigeante attention. « Chez Rochette » était irremplaçable. Réserver ou attendre : c’était la rançon du succès. Philippe aux fourneaux, le bagou de Nicolas en salle. Duo gagnant.

Philippe et Nicolas

La fille de Philippe, chanteuse, était venue ajouter son talent aux siens.

D’autres aussi, dionysiens ou d’ailleurs.

D’un tête-à-tête ou d’une grande tablée, les souvenirs resteront. Les fins de service, la nuit bien entamée, les derniers verres… et puis … et puis… le rideau…  De rares rencontres au marché…

Bien de grandes bises à toi Philippe. Et à tes proches aussi.

On emprunte ici la photo parue dans le JSD de Patricia Da Silva Castro.

Publicités