Élections européennes le 25 mai. Un seul jour, un seul tour. Votez ! Un appel au débat des écologistes dionysiens pour donner vie à L’Europe.

Les élections municipales viennent à peine de s’achever et elles ont connu un très fort taux d’abstention dans notre ville. Les élections européennes qui se dérouleront le 25 mai semblent promises au même sort si l’on en croit les sondages.

Pourtant les mêmes sondages indiquent que si seuls 60% se montrent intéressés par ce scrutin plus de 70% des personnes sondés souhaitent que les citoyens s’expriment d’abord en fonction des enjeux européens. Leur l’intérêt pour la campagne est aussi supérieur à celui de 2009.

Chacun a bien compris qu’une très grande partie des lois qui influent sur notre quotidien et notre avenir se décident à Bruxelles et Strasbourg.

L’enjeu est donc bien de savoir quel sera le rapport de forces entre les différentes familles politiques qui composeront le Parlement européen.

Le décor est planté : des libéraux euro-béats dont le rêve européen se réduit à un euro sonnant et trébuchant ; des socialistes, « euro-tartuffes », qui organisent l’austérité ici et la dénoncent en Europe et une gauche souvent euro-septique.

Pire, sur l’échiquier politique, une coalition se renforce, celle des extrême-droites européennes, terreau de tous les nationalismes, racismes et exclusions, et à qui les sondages promettent une victoire.

Les écologistes ne peuvent se résoudre à une si sombre perspective.

Au moment où l’Ukraine est au bord de la guerre, au moment où les négociations d’un Traité transatlantique imposeraient à l’Europe une régression des droits et des protections sociales, sanitaires et environnementales, nous avons besoin de plus d’Europe.

Au moment où les politiques d’austérité menées en Grèce, en Espagne au Portugal, en Italie se sont traduits par 26 millions d’Européens au chômage dont près de 6 millions de jeunes, c’est de plus d’Europe sociale, de plus d’Europe d’égalité des droits, de plus de solidarité dont nous avons besoin contre les logiques financières.

Nous avons besoin de plus d’Europe pour mobiliser les investissements nécessaires à la transition énergétique, à la lutte contre le réchauffement climatique, à la défense des pratiques paysannes contre l’agroalimentaire dopé aux pesticides, contre les tentatives d’imposer par la force les OGM, d’exploiter les gaz de schistes ou de prolonger coûte que coûte la durée de vie d’une industrie nucléaire, au risque d’un nouveau Tchernobyl.

Nous avons besoin de plus d’Europe aussi pour s’opposer à la montée des nationalismes et des régressions identitaires. pour construire des politiques coopératives entre les pays du Nord et du Sud. L’Europe qui fut un continent ravagé par les guerres, doit être porteuse d’une culture de paix et favoriser des solutions politiques viables et pérennes pour prévenir et sortir des conflits et faire primer le respect du droit international.

Nous, écologistes dionysienEs, adhérentEs ou non d’Europe Ecologie-Les Verts, sympathisantEs, militantEs, éluEs, nous voulons dans notre ville mener ce débat indispensable.

La campagne est courte. Trop courte. Mais nous disposons d’un atout, un journal local, le JSD, qui peut relayer cet enjeu. Nous appelons le Journal de Saint-Denis à ouvrir ses colonnes à des tribunes, aux citoyens, pour mener ce débat et à organiser une réunion publique où les différentes forces politiques dionysiennes pourront exprimer leur idée de l’Europe.

Il reste moins de 20 jours pour donner vie aux débats, pour donner vie à l’Europe.

 

Premiers signataires : 

Véronique Aubuis, Claire Audiffret, Valentino Beretta, Emmanuel Bex, Olivier Boisson, Dan Borodaty, Yvan Capp, Nicolas Cesbron, Benoît Claire, Sylvette Claudet, Jean Coatrieux, Mathieu Dehaudt, Frédéric Deverchere, Delphine Floury, Jean-Mathieu Fourt, Frédéric Fresson, Sébastien Freudenthal, Béatrice Geyres, François Goblet, Nadège Grosbois, Hélène Gruesnais, Christophe Leprêtre, Virginie Le Torrec, Damien Martineau, Barbara Ouvray, Sonia Pignot, Cécile Ranguin, Michel Ribay, Eric Rosenthal, Laurent Servières, Cédric Simoneau, Donata Sindaco, Odile Steinauer, Laure Tougard, Anne Van Den Berg

 

Publicités