Des paroles et des actes. Mathieu Hanotin vote la confiance à Manuel Valls.

« Je désapprouve les grandes orientations économiques qui ont été prises lors des deux dernières années. Je désapprouve le choix de donner énormément aux entreprises sans exiger de contrepartie ».

Ce propos tirée d’une tribune du député Mathieu Hanotin est repris dans la rubrique Au coin de la Une du JSD, sous le titre Les mots de Hanotin.

Le titre est bien choisi puisqu’il ne s’agit que de mots.

Écrits le 4 avril dans Libération ils ont perdu toute valeur quatre jours plus tard avec le vote de confiance du député après le discours de politique générale de Manuel Valls qui entend aller plus vite et plus fort avec la même feuille de route que celle définie en mai 2012.

Allez comprendre.

Comme quoi, il n’y a pas que les paroles qui s’envolent, les écrits, les déclarations enflammées ont aussi une durée de vie toute relative.

 

Publicités