Démagogie Royal(e), Ségolène la rebelle

«On a voulu appliquer un système allemand où les gros camions sont taxés parce qu’ils viennent d’Europe de l’Est, traversent l’Allemagne… Mais la Bretagne, qui est au bout de l’Europe, n’est pas traversée par les camions».
Ségolène Royal à propos de l’écotaxe.
L’envie de Ségolène Royal de faire son retour sur l’avant-scène politique est telle qu’elle s’autorise toutes les  libertés aujourd’hui avec ce qu’elle défendait hier et avant-hier, c’est ce que rappelle avec grande précision Samuel Laurent dans le blog des décodeurs.
Qualifiant les manifestations des « bonnets rouges » de « révolte citoyenne », Ségolène Royal entend cultiver une image de frondeuse, proche du peuple, enterrant au passage ses « positionnements écolos ».
Le mot frondeur est trop faible, elle a l’âme d’une rebelle et ça se voit, ça vient de loin, de sa jeunesse. Elle s’est depuis assagie, c’est normal, des rebelles, ça peut faire peur .
Segolene-Royal-Francois-Hollande-jeune
 Photo DR.
Publicités