François Hollande va rencontrer les dirigeants du football professionnel français. Pathétique !

French Socialist Party first secretary Hollande chases ball during charity soccer match in Paris

Photo/DR

Cette rencontre va permettre selon Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF), « d’analyser la situation économique du secteur » et « de dire au président de la République qu’avec cette taxation à 75 % les catastrophes seront beaucoup plus importantes que l’image que l’on en a » .

Celle-ci prévoit que la taxe à 75 % sera versée par les entreprises sur les rémunérations dépassant 1 million d’euros par an. Treize clubs de Ligue 1 seraient touchés pour un montant global d’environ 44 millions d’euros dont plus de 20 millions pour le seul club du PSG.

Est-il ici nécessaire de rappeler les montants d’achats de joueurs ou les salaires et primes encaissés ?

Manifestement, le Président de la République n’a pas vraiment tiré les leçons de ses dernières interventions.

Faut-il lui remettre en mémoire un des syntagmes prononcés de l’anaphore célèbre de son débat avec Nicolas Sarkozy le 2 mai 2012 ?

« Moi président de la République, j’essaierai d’avoir de la hauteur de vue, pour fixer les grandes orientations, les grandes impulsions, mais en même temps je ne m’occuperai pas de tout, et j’aurai toujours le souci de la proximité avec les Français.  »

L’ensemble des Français vit aujourd’hui dans l’angoisse, les clubs de foot seront-ils taxés ?

Quant à ceux qui auraient un problème avec un aménagement urbain leur créant une difficulté pour sortir de leur garage l’adresse à laquelle il faut écrire est ici.

Publicités