De Brignoles à Marseille, le (mauvais) air du temps

Manif contre les Roms, appel à l’armée dans les quartiers, c’est sur ce genre de prises de position que Samia Ghali, maire du 15 ème et 16 ème arrondissements de Marseille, sénatrice et ex-vice-présidente du conseil régional qui a fait sa carrière dans l’ombre de Jean-Noël Guérini s’est fait connaître du grand public.

Des prises de position qui ne pourraient déplaire au candidat du Front National, Laurent Lopez, qui a remporté l’élection cantonale de Brignoles ce dimanche.

Samia Ghali vient elle de remporter la primaire organisée par le parti socialiste pour les prochaines municipales à Marseille.

Un drôle de Mistral souffle en région PACA.

Publicités