Le Parquet n’ayant pas fait appel, Adama Sogoba, Adama Diabate, Lancine Diaby et Dramane Traore sont libres.

La levée des OQTF (Obligation de quitter le Territoire Français) qui leur ont été délivrés restent à obtenir dans le cadre du processus de dépôt collectif des demandes de régularisation des personnes du 50 et 103 Gabriel Péri.

Les appels au 115 pour l’hébergement d’urgence se poursuivent. Le ministère du Logement interpellé le 5 juillet demeure l’interlocuteur incontournable sur ce sujet.

La mobilisation continue.

Publicités