« Je vois des gens qui auront passé plus de temps en retraite que dans la vie active. C’est une situation qui ne peut pas perdurer ».

Ainsi parle Henri Emmanuelli qui, à l’instar d’autres caciques du parti « socialiste », entend préparer les esprits à un nième recul du parti de la rue de Solférino sur le front des retraites.

Je ne sais pas si vous avez compris, mais nous non. Avez-vous déjà croisé quelqu’un qui a passé plus de temps à la retraite que dans sa vie active ? Nous non.

Un militaire, seule catégorie en mesure de faire jouer ses droits à la retraite après 25 années de service serait donc en retraite à 43 ans, s’il a commençé à l’âge de 18 ans. En effet, si celui-ci prend sa retraite à 43 ans et qu’il vit jusqu’à l’âge de 69 ans, il aura en effet vécu plus de temps à la retraite qu’en activité.

Cela étant dit, chacun sait que la plupart des militaires continue une activité après leur retraite bien méritée.

Donc de deux choses l’une, où Henri Emmanuelli fréquente beaucoup de vieux militaires ou que des centenaires qui après avoir cotisé à minima 40 ans ont vécu très très vieux.

Troisième hypothèse, Henri Emmanuelli est atteint de démence sénile galopante.

Dernière hypothèse, on n’a rien compris, mais franchement qu’on nous explique.

Publicités