Free mobile : une publicité illicite ? Oui et sans le moindre doute.

FREE-PUBLICITE-ENFANT-2

Pour Robin des Toits, cette affiche publicitaire pose un sérieux problème juridique.

L’association vient en effet de demander le retrait de cette publicité des murs de France. A l’appui de sa demande, adressée à l’autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) et à la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), elle invoque l’article L. 5231-3 du code de la santé publique, qui prohibe les publicités visant à vendre ou faire utiliser à un enfant de mois de quatorze ans un téléphone mobile.

« En sous-entendant que ce produit est particulièrement adapté pour les enfants, cette publicité contrevient directement à la loi », indique le communiqué de Robin des Toits.

Le cas de Free doit être examiné par le jury de déontologie publicitaire, nommé par l’ARPP, qui avait déjà émis à l’opérateur une recommandation en ce sens au début de sa campagne.

Sur l’ensemble de cette campagne publicitaire, seules les affiches représentant l’enfant devraient être ainsi retirées par Free en cas d’avis défavorable du jury, qui devrait se réunir prochainement pour trancher.

Serge Brière sur le site d’EELV

Publicités