Un homme ose tout. Il réussit l’impossible : fédérer le PCF, le PS, le NPA, le Modem et l’UMP.

Les représentants du PCF, du NPA, du PS, du Modem, de l’UMP, et de partis indépendantistes basques, et aussi des syndicats CFDT, CGT cheminots, LAB (syndicat basque), ELA (syndicat majoritaire au Pays basque espagnol) et de la Ligue des droits de l’Homme réunis sous la bannière du collectif Bake Bidea (Le chemin de la paix), ont tous demandé qui est à l’origine de l’arrestation d’Aurore Martin et pourquoi la France a fait droit à la demande de l’Espagne.

« En juillet 2011, François Hollande en vacances au Pays basque avait demandé la clémence à Claude Guéant concernant Aurore Martin. Que pense-t-il aujourd’hui de son ministre de l’Intérieur Manuel Valls? », demande Laurence Hardouin, de la Cimade.

Qu’en pensent Pouria Amirshahi, secrétaire national aux droits de l’homme au parti socialiste et Marie-Pierre de la Gontrie, secrétaire nationale aux libertés publiques et à la justice ?

On n’entend pas Harlem Désir ?

A n’importe quel prix Valls entend donc construire sa carrière. Il vient sûrement de commettre là sa première « boulette ».

Notre-Dame-des-Landes, Roms, vote des étrangers, austérité, nucléaire, Aurore Martin… Jaurès reviens, ils sont devenus f …

Publicités